Bon anniversaire Pro Specie Rara!

Voilà 35 ans que Pro Specie Rara se bat pour la biodiversité et contre la disparition de variétés animales et végétales en Suisse.

Vous connaissez la poule appenzelloise hupée?, la chèvre bottée de Quinten? le mouton roux du Valais?, le bleuet Blauer Junge, le pavot Planète rouge du Jura ou la tomate petite Rouge de Bâle ? Toutes ces variétés ont été sauvées et valorisées par PSR.  Je pourrais continuer mon inventaire poétique car il y a encore, 116 variétés de vigne, 609 de petits fruits, 1905 d’arbres fruitiers et 32 races animales. Quelle obstination ! Alors que (presque) tout va dans la direction de l’uniformisation de la production alimentaire, de la labellisation du vivant par les grands groupes mondialisés, il faut du courage et de la passion pour sauver des variétés locales de fruits qui sont peut-être plus petits, ou moins jolis ( ?) sur l’étal. Mais que dire du goût! De la beauté incomparable de ces animaux ou plantes !

PSR fait aussi œuvre de pédagogie dans se jardins ou dans les manifestations où le public jeune et moins jeune a la possibilité de toucher et de goûter, en un mot de se familiariser pour mieux protéger. C’est notre affaire à tous, jardiniers, agriculteurs et surtout consommateurs car c’est l’avenir de notre sécurité alimentaire qui se joue dans l’accès à la diversité biologique. Les pressions sont constantes et intenses à ce niveau-là:  par exemple, hors du  catalogue des plantes de l’UE, que la Suisse applique, échanges et ventes sont interdits. Grâce un intense lobbying, en 2009, les varités PSR sont admises comme “variétés de niche”. Ouf, on aurait vu disparaître la “charnue de Paudex”, qui n’est pas une jolie vigneronne, mais une belle tomate !

Pour les jardiniers, il est facile d’obtenir des graines soit directement, soit chez  Sativa Rheinau, ou à la Coop qui est partenaire depuis de nombreuses années. On peut aussi participer à la multiplication de graines, démarche passionnante et riche d’apprentissage !

Bon anniversaire Pro Specie Rara ! Vive la diversité !

Site internet de Pro Specie Rara

Précédent

Vite un compost !

Suivant

Gilles Clément – le jardinier en mouvement

  1. Corinne

    Merci pour cet article très intéressant, je vais de suite me renseigner plus en avant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén